La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
Votre magasin est actuellement fermé , il ouvrira ses portes à 09h30 05 46 99 64 07
logo Biocoop
Biocoop Rochefort

Zoom sur quelques conseils, astuces et bonnes pratiques : nichoirs pour oiseaux

Zoom sur quelques conseils, astuces et bonnes pratiques : nichoirs pour oiseaux

À partir du 05/10/2020

Durant toute la belle saison dernière, vous avez pu observer de nombreuses espèces d’oiseaux voler au-dessus de vos têtes. L’automne est arrivé et bientôt ce sera l’hiver. Une partie des oiseaux que vous avez aperçus vont migrer vers les pays chauds et d’autres vont rester dans nos jardins. En leur construisant des refuges, à vous de les accueillir en les protégeant du froid dès que les premières gelées vont apparaître. Pensez à disposer des nichoirs dès maintenant (en automne) afin que les oiseaux s’y habituent 🏡

 

Sachez que bien qu’il aient mauvaise réputation, les oiseaux ont un rôle bénéfique au jardin. Ils éliminent vers, pucerons, charançons, limaces, rats et campagnols. La mésange, par exemple, mange les oeufs de pucerons d’hiver. Il faut donc protéger tous ceux qui sont restés dans nos jardins car ils ont souvent des difficultés pour se nourrir ; trouver une nourriture variée et abondante et trouver un toit pour passer l’hiver au chaud.

En leur construisant des refuges, à vous de les accueillir en les protégeant du froid dès que les premières gelées vont apparaître. Pensez à disposer des nichoirs dès maintenant (en automne) afin que les oiseaux s’y habituent. Ils éliront plus facilement domicile dans des endroits familiers quand le printemps reviendra.

Toutefois, les nouveaux nichoirs ne sont pas toujours occupés la première année. Patience ! Le nichoir va permettre à des oiseaux de se préserver du froid et des prédateurs.

Le nichoir pourra ressembler à une petite maison miniature avec un trou pour entrer . Le diamètre du trou déterminera l’identité du “locataire“ : 27 mm pour les plus petites mésanges, 35 mm pour les mésanges charbonnières, les moineaux et les sitelles, grande ouverture pour les rouges gorges, les gobe mouches, les bergeronnettes, et les rouges queues, 40 mm pour les merles.

N’oubliez pas de laisser un côté amovible, afin de pouvoir ouvrir la boite pour la nettoyer.

Conscients du rôle important que jouent les oiseaux dans la régulation des insectes parasites, certains sylviculteurs et arboriculteurs installent des nichoirs sur leurs exploitation.

Le matériau du nichoir le plus utilisé reste le pin (évitez les nichoirs en métal). Une scie, un marteau, des clous et quelques planches seront nécessaire pour le construire.

Pour la forme, vous pouvez opter pour un cube classique avec une entrée en hauteur, ou reproduire la forme d’une petite maison, avec quatre murs et un toit à deux pans.

Avant de l’accrocher, placez à l’intérieur du nichoir quelques brindilles et brins de paille. Le nichoir doit être ensoleillé et à l’opposé d’un vent dominant. placez-le de telle sorte qu’il soit inaccessible aux animaux à quatre pattes. Les chats sont très attirés par tout ce qui est à plumes.

Placez la maisonnette dans un endroit du jardin à l’abri des regards. Ses locataires y entreront et en sortiront sans crainte d’être dérangés.

Pendant la période d’éclosion, n’approchez surtout pas du nichoir !

Ne peignez pas votre nichoir d’une couleur vive, elle effraierait les visiteurs à plumes. Vous pouvez par contre passer un verni incolore sur l’extérieur pour mieux le protéger.

Une fois l’an, hors des périodes de reproduction et d’élevage des jeunes, ouvrez le côté amovible du refuge, enlevez les vieux nids et brossez l’intérieur. Après leur avoir installé un petit nid douillet pensons à leur apporter la nourriture qui convient pour affronter l’hiver car les conditions climatiques ; les fortes pluies la neige, le gel... rendent difficiles les recherches de nourriture et épuisent les oiseaux.

Retour